DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Brown-Mandelson: quatorze ans de tensions au sein du Labour

Vous lisez:

Brown-Mandelson: quatorze ans de tensions au sein du Labour

Taille du texte Aa Aa

Dans les années 90, ils s’affichent ensemble. Tony Blair, Gordon Brown et Peter Mandelson oeuvrent alors à la réforme du Parti travailliste, non sans éviter les tensions.
L’actuel premier ministre s’est retrouvé sur la touche lorsqu’en 94, Peter Mandelson lui a refusé son soutien pour se tourner vers Tony Blair qui briguait face à Gordon Brown la direction du parti travailliste.
Peter Mandelson, surnommé le prince des ténèbres pour avoir inspiré en coulisses la création du New Labour, est d’ailleurs considéré comme l’un des artisans de la victoire de Tony Blair aux élections de 97.
Pour le remercier, l’ancien premier ministre lui a confié des postes clés au sein de son gouvernement dont le fauteuil de ministre du commerce en 98. Mais à deux reprises, il a été contraint de démissionner après des scandales. Par exemple, il n’avait pas parlé d’un prêt immobilier que lui avait accordé un collègue multimillionnaire.

C’est donc une personnalité controversée qui fait son retour au gouvernement. A voir si l’opinion publique voit cette nomination d’un bon oeil. C’est en tout cas, une bonne nouvelle pour Derek Draper, ancien conseiller de Peter Mandelson: “c’est une surprise que Gordon Brown ait été assez fort pour laisser de côté des rancoeurs qui datent de 14 ans. Il a dit: “oublions tout ça… Je veux les meilleurs à mes côtés, les meilleurs ministres autour de la table du cabinet… “

A 54 ans, l’actuel commissaire européen au commerce, fort de son expérience dans le domaine économique, est un renfort précieux pour Gordon Brown. Les milieux d’affaires ont déjà salué sa nomination.