DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les marchés financiers ont vécu une folle semaine

Vous lisez:

Les marchés financiers ont vécu une folle semaine

Taille du texte Aa Aa

Vendredi les marchés d’actions européens terminent sur une note très ferme la semaine boursière. Cette bonne fin de semaine fait suite à une série de péripéties frisant le chaos les jours précédents.
Dès lundi, les marchés chutent après l’annonce de la faillite du premier réseau de caisses d‘épargne aux Etats Unis : Washington Mutual est repris par JP Morgan. Le lendemain, nouvelle intervention du Président Bush qui rassure mais la chambre des Représentants vote contre le plan de sauvetage du système financier. S’ensuit une période extrêmement trouble sur les marchés boursiers durant les journées de mercredi et jeudi, marquées en Europe par l’autorisation de Bruxelles du plan de nationalisation de la banque britannique Bradford and Bingley et celle partielle de la franco-belge Dexia.
“On a assisté à des mouvements extrêmes l’an dernier explique l’analyste de la City Tom Hougaard, et on attend depuis longtemps un rebond significatif. Je ne suis pas en train de dire qu’on va sortir de la tendance actuelle, mais je pense qu’un rebond de trois ou six mois est en gestation. Quand vous pouvez perdre 13% en un jour et que vous reprenez 7% le jour suivant, vous êtes en déficit, mais l’environnement va être volatile, donc il faut vous préparer pour ça”.
Dans l’attente du vote du plan Paulson aux Etats-Unis, les indices boursiers d’Europe occidentale ont grimpé de 2 à 3% vendredi soir, fortement soutenus par les valeurs bancaires.