DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'économie au coeur du débat entre candidats à la vice-présidence américaine

Vous lisez:

L'économie au coeur du débat entre candidats à la vice-présidence américaine

Taille du texte Aa Aa

Il s’agissait du seul débat télévisé auquel les colistiers de Barack Obama et John McCain ont accepté de se livrer, et ce à 33 jours de la présidentielle. Le duel s’est tenu ce jeudi à Saint Louis, dans le Missouri.

Le démocrate Joe Biden s’en est pris au candidat républicain à la Maison Blanche, John McCain, plutôt que de paraître arrogant en attaquant sa rivale directe Sara Palin. Et le sénateur du Delaware, qui siège depuis 1972 au Congrès, n’a pas mâché ses mots.

“Il y a deux lundis de ça John McCain a dit, à 9h du matin, que les fondamentaux de l‘économie étaient solides (…) mais à 11h, le même jour, John McCain a estimé que notre économie était en crise. Ca ne fait pas de John McCain un mauvais bougre mais cela prouve qu’il est à côté de la plaque”, explique Joe Biden.’

Véritable challenger de ce duel télévisé, Sarah Palin a plus que jamais joué la carte de l’Américaine moyenne, capable de comprendre les aspirations de ses concitoyens. Visiblement nerveuse au début du débat, elle s’est tout de même montrée très combattive.

“Barrack Obama et le Sénateur Biden ont voté pour la plus importante hausse fiscale de l’histoire américaine. Barrack a eu 94 fois l’opportunité de se ranger du côté du peuple et de réduire les impôts et 94 fois il a voté pour l’augmentation des taxes ou contre leur réduction. 94 fois’‘, souligne Sarah Palin.

Selon un sondage publié jeudi, 60% des Américains estiment que la gouverneur de l’Alaska ne serait pas en mesure de remplacer son colistier pour prendre les rênes du pays en cas de besoin. Reste à savoir si ce débat a changé la donne.