DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Europe s'affirme face à la crise financière mondiale

Vous lisez:

L'Europe s'affirme face à la crise financière mondiale

Taille du texte Aa Aa

La réunion à Paris de la France, l’Allemagne, le Royaume-Uni et l’Italie sur la crise financière mondiale et les moyens d’y remédier a débouché sur une série de propositions et de principes. En particulier l’engagement solennel des Etats membres de l’Union à soutenir “de manière coordonnée” leurs établissements financiers nationaux. Le président français Nicolas Sarkozy s’est félicité de ce résultat : “Devant une crise mondiale, l’Europe existe et apporte une réponse. Et nous demandons l’organisation d’un sommet international pour que demain, les mêmes causes ne produisent pas les mêmes effets. C’est d’une véritable refondation dont il doit s’agir.”

Les participants ont aussi demandé à la Commission européenne de faire preuve de “flexibilité” concernant les aides d’Etat. Autrement dit, de ne pas appliquer de manière stricte le droit européen de la concurrence.

Interrogé sur les mesures qu’il a prises de manière unilatérale dans son pays, le Premier ministre britannique Gordon Brown en a rappelé l’objectif. Pour ensuite préciser que les participants à la réunion avaient voulu lancer un message de confiance aux “familles et aux entrepreneurs”, leur signifier que les banques centrales “préserveraient la stabilité économique”.

Les quatre pays de même que les présidents de la Commission européenne, de la Banque centrale européenne et de l’Eurogroupe ont aussi clairement indiqué que leurs propositions n‘étaient que des propositions. Et qu’elles seraient soumises aux 23 autres Etats membres.