DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le rebond attendu n'est finalement pas arrivé

Vous lisez:

Le rebond attendu n'est finalement pas arrivé

Taille du texte Aa Aa

Malgré l’adoption hier soir par les parlementaires américains du plan de sauvetage des banques américaines, Wall Street a terminé en baisse cette nuit.

Au moment de la signature du plan Paulson II, c’est le soulagement dans la salle des marchés new-yorkaise. Mais peu après, c’est la morosité qui reprend le dessus.

“C’est quelque chose dont nous savions déjà que ça arriverait, a estimé cet analyste. Donc nous nous concentrons à nouveau sur autre chose. Malheureusement, quand nous revenons à ces autres choses, à ces fondamentaux, ils ne sont pas très réjouissants. Ce plan n’est donc pas une panacée. On en prend acte, on est content de l’avoir, mais il ne va pas entraîner de grandes célébrations”.

Cette semaine noire a commencé par le rejet lundi par les représentants américains du plan Paulson de 700 milliards d’aide au secteur bancaire. Remanié, adopté finalement hier, il est de nature à soulager la finance américaine mais pas toute l‘économie. Le Nasdaq a réalisé sa plus mauvaise semaine depuis septembre 2001.

Mais certains, comme cet étudiant en droit, restent optimistes :

“Je pense que d’ici quelques années, quand je travaillerai, ce sera une bonne chose, je pense que les gens regarderont en arrière et diront que ce plan était nécessaire… En tous cas c’est mon espoir”.

En attendant, le secteur bancaire poursuit sa restructuration… La banque Wells Fargo a annoncé hier le rachat de sa concurrente Wachovia
pour un montant d’environ 15,1 milliards de dollars.