DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nationalisation aux Pays-Bas, récession en France, un mini-sommet à Paris pour trouver des solutions

Vous lisez:

Nationalisation aux Pays-Bas, récession en France, un mini-sommet à Paris pour trouver des solutions

Taille du texte Aa Aa

Fortis nationalisée… Le bancassureur belgo-néerlandais Fortis, victime de la crise financière, va être démantelé via la nationalisation de
l’essentiel de ses activités néerlandaises par le gouvernement des Pays-Bas.

Depuis deux semaines, l’action Fortis était en chute libre, et après l’apparition de sérieux problèmes de liquidité, les gouvernements ont décidé de réagir.

Yves Leterme, Premier ministre belge :
“La transaction sur laquelle nous nous sommes mis d’accord se monte à 16,8 milliards d’euros… Son objectif est de préserver durablement la solvabilité du groupe Fortis”.

Est également nationalisée aux Pays-Bas la participation de Fortis dans ABN Amro, la banque néerlandaise que Fortis, au sein d’un consortium, a rachetée l’année dernière.

Dimanche dernier, les gouvernements belge, néerlandais et luxembourgeois avaient déjà injecté 11.2 milliards d’euros dans le capital de Fortis.

Le cas Fortis, qui pourrait donner des idées aux autres gouvernements europeéens, la France qui entre en récession, des questions qui seront évoquées, c’est sûr, lors du mini-sommet européen qui se tiendra cet après-midi à Paris.