DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mini-sommet de Paris : accord sur des propositions pour lutter contre la crise financière

Vous lisez:

Mini-sommet de Paris : accord sur des propositions pour lutter contre la crise financière

Taille du texte Aa Aa

Refonder le système financier mondial et s’octroyer plus de souplesse pour lutter contre la crise, voici les deux principales idées qui sont ressorties du mini-sommet européen qui s’est tenu hier à Paris. Les dirigeants français, britannique, allemand et italien ont appelé à la tenue d’une grande réunion sur les règles du capitalisme financier.

Mais pour l’instant, et en l’absence d’un plan d’aide européen, chaque pays doit “prendre ses responsabilités au niveau national, a rappelé Angela Merkel :
“La leçon à retenir de cette crise est que ses responsables doivent rendre des comptes d’une part, et que d’autre part il faut décider de règles et de mesures pour éviter une autre crise à l’avenir”.

Nicolas Sarkozy, organisateur du sommet en tant que président du Conseil européen, a plaidé pour un assouplissement des règles, notamment en matière d’aides publiques.

La France risque bien de dépasser les 3% du PIB de déficit autorisés par le traité de Maastricht, un critère qui n’est pas “la priorité des priorités”, selon les termes d’un conseiller de Nicolas Sarkozy. Jean-Claude Juncker, président de l’Eurogroup, et José Manuel Barroso, président de la Commission européenne, ont rappelé hier à Paris que le pacte de stabilité était à respecter dans son intégralité.