DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le gouvernement allemand au chevet de Hypo Real Estate

Vous lisez:

Le gouvernement allemand au chevet de Hypo Real Estate

Taille du texte Aa Aa

La réunion du G4 sur la crise financière à peine terminée, l’Allemagne doit déjà réagir pour éviter la faillite de la banque immobilière Hypo Real Estate. Dans le plan de 35 milliards d’euros qui a finalement échoué, les besoins en liquidités auraient été largement sous-évalués.

Face à cet échec, le gouvernement a annoncé apporter la garantie de l’Etat pour tous les dépôts bancaires privés.
Mais pour Hypo Real Estate, les discussions se poursuivent pour trouver une solution avant l’ouverture des Bourses demain.
“Le gouvernement fédéral annonce que nous ne permettrons pas que la situation critique d’un institut entraîne une crise de tout le système financier allemand, souligne Angela Merkel. C’est pourquoi nous travaillons d’arrache pied pour sécuriser Hypo Real Estate. Nous disons aussi que ceux qui ont mené des actions irresponsables devront rendre des comptes.”

Au lendemain du mini-sommet, la presse s’interroge sur les capacités de l’Union à répondre à la crise: pour l’espagnol El Pais, l’Europe renonce à un plan de sauvetage conjoint, l’italien Corriere della Serra estime lui que “l’Europe tient”.

La France, la Grande-Bretagne, l’Allemagne et l’Italie sont tombées d’accord sur plusieurs mesures dont l’engagement de soutenir les banques, sans pour autant parler de fonds européen de soutien, idée rejetée par l’Allemagne.
Division aussi sur le degré de souplesse qui pourrait être introduit dans le pacte de stabilité. Les réunions lundi et mardi des ministres européens des finances pourraient donner lieu à une nouvelle mise à plat.