DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Crise financière : l'Europe en ordre dispersé

Vous lisez:

Crise financière : l'Europe en ordre dispersé

Taille du texte Aa Aa

Malgré les bonnes intentions, le chacun pour soi en Europe persiste et l’unité tarde à se concrétiser face à la crise financière. Le Danemark, l’Autriche, le Portugal et la Suède ont décidé de garantir les dépôts de leurs banques. Ils ont suivi l’exemple de l’Allemagne qui a pris l’initiative ce dimanche soir.

“Le gouvernement danois a conclu un accord avec les banques nationales pour injecter 35 milliards de couronnes soit 4,37 milliards d’euros dans les deux années à venir dans un fonds pour venir en aide aux instituts et garantir les dépôts des clients”, a déclaré la nuit dernière la ministre danoise de l‘économie. “Les banques peuvent désormais à nouveau avoir confiance l’une envers l’autre et se prêter de l’argent car personne ne perdra d’argent dans ce système.”

Après avoir critiqué une initiative similaire prise par l’Irlande la semaine dernière, l’Allemagne lui a donc emboîté le pas. Le gouvernement allemand a décidé hier soir d’adopter un plan de 50 milliards d’euros pour sauver la Hypo Real Estate. D’après le ministre de l‘économie, Berlin doit réfléchir à une protection globale de son système financier.

De son côté, l’Islande a annoncé ce lundi la garantie de tous les dépôts dans les banques islandaises. L‘île est particulièrement exposée à la crise en raison du poids du secteur financier au sein de son économie.