DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Dénouements en série dans la finance européenne

Vous lisez:

Dénouements en série dans la finance européenne

Taille du texte Aa Aa

Soulagement en Allemagne, où une solution vient d‘être trouvée, in extremis, pour éviter une faillite de la banque Hypo Real Estate.

Le gouvernement et le secteur bancaire allemand se sont mis d’accord dimanche pour porter à 50 milliards d’euros le plan d’aide à l‘établissement financier en panne de liquidités.

Le plan de départ initial, élaboré par différentes banques assistées de la banque nationale allemande, prévoyait une ligne de crédit de 35 milliards…

La Chancellière allemande Angela Merkel a du monter au créneau pour rassurer les petits épargnants, annonçant que l‘état garantirait les dépôts à hauteur de 500 millions d’euros.

Concernant Fortis, en difficulté également, le groupe BNP Paribas a confirmé s‘être mis d’accord avec les gopuvernements bege et luxembourgeois pour acquérir la partie non-nationalisée du bancassurreur belgo-néerlandais.

Le groupe français compte financer la prise de contrôle de Fortis en Belgique et au Luxembourg en pyant avec ses propres actions.

La Belgique et le Luxembourg vont par conséquent se retrouver actionnaires de BNP Paribas, à hauteur de 10% tout de même pour Bruxelles.

Toujours sur le front de la crise financière, à noter que l’Autriche a décidé, comme l’Allemagne, de garantir les dépôts bancaires privés, et qu’en Italie, la première banque du pays, Unicredit, a annoncé hier un plan anti-crise passant par une augmentation de capital de 6 milliards d’euros.