DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'automobile allemande en bute avec la crise financière

Vous lisez:

L'automobile allemande en bute avec la crise financière

Taille du texte Aa Aa

Le secteur automobile : moteur de l’industrie allemande, est entré dans la crise. Le constructeur le plus concerné c’est Opel, la filiale allemande de l’américain General Motors.
Mardi matin, le constructeur a confirmé l’arrêt de la production de l’usine de Bochum qui fabrique les modèles Astra et Zafira, depuis la semaine dernière et pour une semaine supplémentaire. “C’est la crise financière que nous ressentons maintenant, affirme Ferdinand Duddenhöffer, spécialiste du secteur automobile, parce que les consommateurs deviennent beaucoup plus prudents dans leurs décisions d’investissement long terme, et notamment les dépenses pour la voiture. Deuxièmement, ce qui est arrivé aux Etats Unis est sur le point de conduire les marchés mondiaux à la récession. Et la récession et les ventes de voitures ne vont pas du tout ensemble”.

Les sites Opel d’Allemagne pâtissent des conséquences de la crise, mais en Espagne également : à Saragosse, la direction de l’usine Opel discute avec les syndicats du projet de suppression du travail de nuit pendant douze mois. Réduction de la production chez Opel mais aussi chez Skoda et Seat, les filiales tchèques et espagnoles de Volkswagen. Par ailleurs, dans la plus grosse usines du groupe Daimler à Sindelfingen en Allemagne, les vacances de Noël commenceront le 17 décembre.