DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Deux ans après la mort d'Anna Politkovskaia, audience préliminaire au procès mi-octobre

Vous lisez:

Deux ans après la mort d'Anna Politkovskaia, audience préliminaire au procès mi-octobre

Taille du texte Aa Aa

C’est aujourd’hui le deuxième anniversaire de la mort d’Anna Politkovskaia. Deux ans après l’assassinat de la journaliste russe, un procès devrait s’ouvrir prochainement : le parquet général a transmis le dossier à un tribunal militaire. Des audiences préliminaires à huis clos démarreront le 15 octobre.

Une nouvelle qui est loin de satisfaire la famille d’Anna Politkovskaia et les associations de défense des droits de l’homme. Car ni l’auteur ni les commanditaires du meurtre n’ont été arrêtés. Côté officiel, on se défend en affirmant que tout est mis en oeuvre pour faire la lumière sur l’affaire : “On a ouvert une enquête séparée pour Roustam Makhmoudov, l’auteur du meurtre, et aussi pour d’autres personnes, a assuré ce représentant du parquet. Makhmoudov est aujourd’hui sous mandat d’arrêt international. L’enquête va continuer jusqu‘à ce que tous ceux qui ont participé soient arrêtés et condamnés.”

Selon la justice, Roustam Makhmoudov, l’homme qui a tiré sur la journaliste serait réfugié en Europe occidentale. Deux de ses frères, des tchétchènes seront eux sur le banc des accusés. Autre inculpé, un membre de la police criminelle russe. Un quatrième suspect, un ancien officier du FSB, soupçonné d’avoir fourni l’adresse de la journaliste sera aussi jugé notamment pour abus de pouvoir.

Deux ans après la mort de la journaliste, l’opposition et les défenseurs des droits de l’homme exigent un procès public, et l’arrestation des vrais coupables.