DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Face à la baisse des cours, l'Opep va discuter d'une réduction de sa production

Vous lisez:

Face à la baisse des cours, l'Opep va discuter d'une réduction de sa production

Taille du texte Aa Aa

Les cours du pétrole brut ont légèrement remonté jeudi après la forte chute du début de semaine due aux inquiétudes des marchés sur l’impact de la crise financière et économique sur la demande mondiale. Ce recul des cours a incité l’Opep à envisager des discussions sur son volume de production.

Depuis le mois de juillet, où le baril de brut léger américain culminait à 147 dollars, jusqu‘à aujourd’hui où il oscille autour de 87 dollars; la baisse est de plus de 41%. Il est clair également que les prévisions de croissance du FMI, fortement revues à la baisse mercredi, ont aussi contribué à la morosité des opérateurs du marché pétrolier. Toujours est-il que les faucons du cartel qui veulent une baisse de la production : Vénézuela et Iran en tête, ont réclamé une réunion extraordinaire et l’ont obtenue : elle se tiendra le 18 novembre à Vienne.

D’autres pays membres du cartel ont déjà exprimé leur souhait d’une réduction de la production de l’Opep : le Nigeria, le Qatar et l’Irak. Les stocks américains de pétrole brut et d’essence ont augmenté d’une ampleur plus importante que prévu la semaine dernière.