DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Crise financière : sauvetage de l'islandais Kaupthing, soutien à Dexia et zoom sur une banque éthique

Vous lisez:

Crise financière : sauvetage de l'islandais Kaupthing, soutien à Dexia et zoom sur une banque éthique

Taille du texte Aa Aa

La crise ne braque pas seulement les projecteurs sur les grosses banques en difficulté mais aussi sur les établissements éthiques qui ont la cote.

En Islande, la première banque du pays a dû être secouru par l‘état. Il a pris le contrôle de Kaupthing, après avoir nationalisé les deux autres plus gros établissements bancaires du pays. La bourse de Reykjavik est fermé jusqu‘à lundi. Le premier ministre a agité le spectre d’une faillite de l’Etat.

Dexia, le groupe franco-belge, a bénéficié d’un nouveau soutien des 3 états belge, français et luxembourgeois. Après l’avoir partiellement nationalisé, les 3 pays lui ont apporté leur garantie jusqu‘à octobre 2009. Dexia va pouvoir emprunter sur les marchés.

Alors que les dérives du capitalisme financier sont montrés du doigt, la banque éthique européenne Triodos NV, elle, suscite l’intérêt d‘épargnants désabusés. Elle veut allier le social et l‘éthique dans la finance. La banque existe depuis les années 80. Elle est basée aux Pays-Bas. Certains la voient comme un possible modèle pour l’avenir.