DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La libéralisation du secteur énergétique européen finalisé

Vous lisez:

La libéralisation du secteur énergétique européen finalisé

Taille du texte Aa Aa

Les ministres ont aussi complété l’accord sur la libéralisation du marché intérieur énergétique européen. A Luxembourg, les 27 se sont entendus sur les règles de prise de contrôle des lignes à haute tension et des gazoducs.

A l’origine, la commission européenne comptait instaurer une séparation totale de la production et de la distribution. Mais l’Allemagne et la France qui refusent le démantèlement des grands groupes énergétiques ont imposé une troisième voie. Les opérateurs des gazoducs et des lignes à haute tension devront dans ce cas devenir très indépendants, sans être coupés de leur maison mère. Ce qui met à l’abri les grands groupes énergétiques comme E.ON et EDF-GDF.

Une pleine séparation existe déjà dans onze pays de l’Union pour l‘électricité et sept pays pour le gaz. Afin de rassurer ces pays qui craignaient de devenir la proie des grands groupes une disposition a été adoptée. Ainsi les producteurs ou fournisseurs d‘énergie ne peuvent exercer de contrôle direct sur une société de transport dans un Etat qui a opté pour la pleine séparation.