DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Réactions contrastées dans les Balkans après le Nobel de Martti Ahtissaari

Vous lisez:

Réactions contrastées dans les Balkans après le Nobel de Martti Ahtissaari

Taille du texte Aa Aa

Ce dernier avait tenté sans succès par le passé de concilier Serbes et Kosovars albanais sur le futur statut du Kosovo. Le premier ministre kosovar Hashim Thaci a salué le choix de l’ancien président finlandais : “Nous avons proclamé l’indépendance du Kosovo en accord avec le plan de Martti Ahtisaari et le Kosovo se réjouit qu’il soit le nouveau Prix Nobel de la Paix. C’est une bonne décision pour notre peuple et le plan de Martti Ahtisaari pour l’indépendance du Kosovo apportera une meilleure stabilité et une meilleure coopération régionale”.

A Belgrade, les autorités serbes ne partagent pas cet enthousiasme. La Serbie s’oppose à l’indépendance de son ex-province qu’elle considère comme le berceau de la nation serbe. La plupart des leaders ont gardé le silence après l’attribution du Prix Nobel à Martti Ahtisaari. L’ancien premier ministre serbe Vojislav Kostunica a toutefois parlé de “décision politique”.

Le choix d’Ahtisaari intervient alors que Belgrade a obtenu mercredi l’accord de l’assemblée générale de l’Onu sur la saisine de la Cour internationale de justice concernant la légalité de l’indépendance du Kosovo. Une indépendance reconnue jeudi par la Macédoine et le Monténégro.