DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Marina Petrella ne sera pas extradée vers l'Italie

Vous lisez:

Marina Petrella ne sera pas extradée vers l'Italie

Taille du texte Aa Aa

Nicolas Sarkozy a décidé de ne pas appliquer le décrêt autorisant son extradition pour des “raisons humanitaires”.

L’ex-membre des Brigades Rouges, âgée de 54 ans, est hospitalisée à l’hôpital Sainte-Anne à Paris dans un état mental et psychique très détérioré, selon les médecins. Arrêtée en août 2007, Marina Petrella avait été libérée sous contrôle judiciaire en août dernier pour raisons de santé.

Un décret du gouvernement, en date du 3 juin dernier, autorisait l’extradition de Marina Petrella vers l’Italie, où elle a été condamnée en 1992 à la perpétuité pour complicité dans le meurtre d’un commissaire à Rome en 1981.

Réfugiée en France depuis 1993, Marina Petrella y travaillait comme assistante sociale et bénéficiait de la “doctrine Mitterrand” qui offrait le refuge en France aux brigadistes ayant renoncé à la violence.

La décision française a été saluée par les proches de l’ex-brigadiste mais dénoncée par l’association italienne des victimes du terrorisme qui estime que la “justice doit suivre son cours”.