DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Percée des conservateurs au premier tour des législatives en Lituanie

Vous lisez:

Percée des conservateurs au premier tour des législatives en Lituanie

Taille du texte Aa Aa

D’après des résultats provisoires, le principal parti d’opposition de centre droit, l’Union de la patrie menée par Andrius Kubilius, est en tête devant quatre autres formations qui comme lui, recueillent entre 10 et 20% des voix. Aucun parti ne dispose de majorité suffisante pour diriger seul le pays.

Ce résultat est un désaveu pour le gouvernement sortant, les socio-démocrates pointant en quatrième position du scrutin.

Ils sont d’ailleurs devancés par “Ordre et justice” de l’ancien président déchu Rolandas Paksas.

Les Lituaniens se prononçaient aussi par référendum, sur l’avenir de la centrale nucléaire d’Ignalina, un sujet sensible d’après l’analyste politique Arturas Racas: “Le problème, c’est que si la Lituanie ferme la centrale, avec les cours actuels du pétrole et du gaz, nous allons être fortement dépendants de la Russie pour nos approvisionnements en énergie, souligne-t-il. L’une des façons de garder notre indépendance en matière de sécurité vis à vis de la la Russie, c’est d’avoir Ignalina.”

Le seuil suffisant de votants n‘étant pas atteint, le référendum pourrait être invalidé.
La fermeture de cette centrale construite dans les années 80 sur le même modèle que Tchernobyl, a été imposée par l’Union européenne dans le traité d’adhésion de la Lituanie à l’Union.