DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Rafle anti-spam aux Etats-Unis

Vous lisez:

Rafle anti-spam aux Etats-Unis

Taille du texte Aa Aa

Ce mardi à Chicago un juge américain a mis un coup d’arrêt à une importante organisation d’envois d’emails illégaux massifs.

Les personnes impliquées risquent d‘être inculpées selon la FTC, la Federal Trade Commission. En outre leurs avoirs ont été gelés selon Steve Baker : “Nous pensons qu’ils sont responsables de milliards d’emails illégaux. La FTC, à elle seule, a reçu près de 3 millions de plaintes concernant des spams. Et nous pensons que des millions de dollars de produits ont été vendus au public américain et de par le monde”.

Au moins un Néo-zélandais et un ressortissant américain sont impliqués selon Steve Werkinoff, de l’International Trade Comission. “L’opération a pris plus d’un an, un an et demi. L’enquête, comme Steve Baker l’a précisé, a consisté à suivre la trace des produits et de l’argent”.

Grâce à ces spams, les suspects sont parvenus à vendre des médicaments et des produits de luxe contrefaits, le tout provenant notamment d’Inde. C’est à Chypre que les gains étaient vraisemblablement stockés.