DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Branle-bas de combat contre la réforme de l'éducation

Vous lisez:

Branle-bas de combat contre la réforme de l'éducation

Taille du texte Aa Aa

Manifestations, occupations d’universités et bientôt une nuit blanche pour défendre le système éducatif italien. Ce mercredi encore étudiants, parents d‘élèves et professeurs ont battu le pavé à Rome pour protester contre la réforme censée entrer en vigueur dès cette rentrée.

L’opposition de centre gauche, le Parti Démocrate, a également mobilisé ses troupes contre Mariastella Gelmini, la ministre de l’Instruction publique. Son projet : supprimer en trois ans 87.000 postes d’enseignants.

Inacceptable pour le corps professoral et les universitaires. La réforme concerne également les écoles primaires. Rome prévoit de revenir à un maître unique au lieu de trois en moyenne actuellement.