DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Lutter contre la crise financière c'est bien, contre la récession c'est mieux

Vous lisez:

Lutter contre la crise financière c'est bien, contre la récession c'est mieux

Taille du texte Aa Aa

Encore faut-il que les 27 s’accordent sur la méthode. A l’issue du sommet qui s’est achevé jeudi à Bruxelles certains plaident pour un plan de relance généralisé. Idée rejetée notamment par le président de l’Eurogroupe. Quant au président en exercice de l’Union, Nicolas Sarkozy, il tente de préparer un sommet international pour la refonte du système économique mondial.

Autre point de discorde à l’issue de ce sommet : le plan d’action de l’Union européenne contre le réchauffement climatique. Un plan qui prévoit de réduire de 20% les émissions de gaz à effet de serre en 2020 par rapport à 1990. Les objectifs restent inchangés mais plusieurs Etats membres, Pologne et Italie en tête, refusent de ratifier le texte. Selon eux le projet pénalise leurs industries. Il serait en outre trop onéreux en pleine menace de récession. Une mauvaise excuse selon Claude Turmes Grenn, eurodéputé vert : “On nous trompe sur la marchandise. Les pays de l’Est, on a déjà tenu compte de leur niveau de développement économique, et donc moi je trouve qu’ils commencent à être malhonnêtes, et ils commencent à faire de la surenchère”.

Beaucoup de questions restent en suspend avant le prochain conseil européen prévu en décembre. La ratification du Traité de Lisbonne notamment, plombée par le non irlandais. Dublin n’envisage pas encore un second référendum.

Les 27 sont tout de même parvenus à se mettre d’accord sur un dossier : l’immigration. Le pacte adopté jeudi prône l’immigration choisie, des contrôles renforcés et la fin des régularisations massives.