DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Moscou vient au secours des secteurs bancaires et boursiers du pays

Vous lisez:

Moscou vient au secours des secteurs bancaires et boursiers du pays

Taille du texte Aa Aa

En Russie, la conséquence la plus spectaculaire de la crise c’est sans doute l’effondrement du marché boursier. Vendredi encore, après une baisse de plus de 6%, les transactions ont été stoppées. Depuis son sommet au mois de mai : l’indice vedette RTS a perdu 73% de sa valeur, passant de 2.480 points à 667 points vendredi.

L’Etat russe se prépare d’ailleurs à intervenir sur le marché boursier pour enrayer sa dégringolade. A cet effet, Moscou a fait savoir que 5 milliards d’euros seraient consacrés.

Quatre banques ont du être secourues par l’Etat qui les a rachetées pour des sommes symboliques. Soucieux d‘éviter une contagion à l‘économie réelle, le gouvernement a d’ailleurs mis en place un vaste plan de soutien du secteur bancaire.

“Nous avons pris quelques mesures importantes pour stabiliser les marchés financiers” a expliqué le président russe Dmitry Medvedev. Et aussi des mesures significatives pour protéger les déposants : “le seuil de garantie des dépôts bancaires est passé à 700.000 roubles”.

Ce qui fait environ 20.000 euros par déposant. Le plan de soutien du secteur bancaire, Moscou l’a accompagné de mesures plus ciblées en faveur de secteurs très touchés comme l’immobilier ou les entreprises étranglées par leurs emprunts à l‘étranger.

L‘économie russe reste solide selon les analystes et devrait passer très loin de la récession en Occident.