DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Premières faillites de fabriquants de jouets chinois

Vous lisez:

Premières faillites de fabriquants de jouets chinois

Taille du texte Aa Aa

Ces salariés sont en colère. Leur usine qui fabrique des jouets dans la province chinoise du Guangdong vient de fermer ses portes, et eux n’ont pas été payés depuis deux mois.

Une faillite évidemment liée à la conjoncture économique mondiale. Le groupe Smart Union à qui appartient l’usine a pour clients les plus grandes marques américaines de jouets.

Ces derniers mois, le marché s’est fortement contracté. Mais d’autres facteurs se sont combinés, entre autres, la hausse du coût des matières premières et de la main d’oeuvre et la revalorisation du yuan, la monnaie chinoise.

Résultat, depuis le début de l’année, le nombre de firmes chinoises exportant des jouets s’est considérablement réduit.