DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Irak et La Grande Bretagne vont négocier sur le statut des soldats britanniques

Vous lisez:

L'Irak et La Grande Bretagne vont négocier sur le statut des soldats britanniques

Taille du texte Aa Aa

Le devenir des soldats étrangers en Irak est au coeur des préoccupations, et comme Washington, Londres négocie avec le gouvernement irakien. C’est le tout nouveau ministre britannique de la Défense, John Hutton, qui s’est rendu à Bagdad pour aborder la question avec le Premier ministre Nouri al-Maliki. Ensemble ils ont décidé d’entamer des négociations pour déterminer le statut des forces britanniques en Irak au-delà
de la fin de l’année. Le 31 décembre en effet, c’est l’expiration du mandat de l’ONU sur la mission de la coalition en Irak. Pour la suite, si les Britanniques veulent rester en Irak, ils doivent trouver un accord bilatéral avec Bagdad. Plus de 4000 soldats sont encore présents à Bassorah, mais lundi, le Premier ministre irakien avait estimé que la présence britannique n‘était plus nécessaire pour la sécurité de l’Irak.

Ceux là sont du même avis. Ce sont des partisans de Moqtada Sadr qui hier manifestaient à Bagdad contre la proposition américaine de retirer les troupes au plus tard le 31 décembre
2011.