DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Appel du parquet espagnol contre l'enquête de Baltasar Garzon sur la guerre civile et le franquisme

Vous lisez:

Appel du parquet espagnol contre l'enquête de Baltasar Garzon sur la guerre civile et le franquisme

Taille du texte Aa Aa

La contre-attaque du parquet espagnol après la décision historique du juge Baltasar Garzon d’ouvrir une enquête sur les “disparus” de la guerre civile et du franquisme. Le ministère public a déposé un recours contre cette enquête.

D’après le parquet, l’audience espagnole dont dépend le juge Garzon n’aurait notamment pas la compétence pour cette instruction menée pour crimes contre l’humanité.
Objectif à terme: juger les coupables des exécutions commises pendant la guerre civile de 1936 à 1939 et sous le franquisme. Deux ans après la fin de la dictature, en 1977, une loi d’amnistie avait été adoptée pour tout crime découlant d’actes politiques commis avant décembre 1976.

Malgré ce texte et une forte polémique, le juge Garzon a donné l’ordre de procéder dans le cadre de son enquête, à l’ouverture d’une vingtaine de fosses communes à travers le pays. Le recours du parquet n’aura d’ailleurs pas d’effet suspensif sur les opérations en cours.
Il s’agit de localiser et d’identifier des dizaines de milliers de personnes encore portées disparues. elles seraient plus de 133.000 d’après les associations.