DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Athènes paralysée par la grève générale

Vous lisez:

Athènes paralysée par la grève générale

Taille du texte Aa Aa

Avions cloués au sol, ferries à quai, trains en gare, métros et bus au dépôt…, la grève générale contre la politique économique du gouvernement conservateur grec a rempli son premier objectif, paralyser Athènes.
Des milliers de personnes, étudiants, enseignants, fonctionnaires, sont descendus dans les rues de la capitale pour réclamer un changement de cap. Les syndicats dénoncent le programme de privatisations du gouvernement, le durcissement fiscal et la réforme des retraites.
“Le capitalisme qui défini clairement la crise économique actuelle, est devenu dangereux pour les travailleurs et leur emplois” explique une manifestante.
Ecoles, hôpitaux, administrations, banques et tribunaux étaient aussi affectés
La manifestation a été émaillée d’incidents. Les forces de l’ordre ont fait face à plusieurs reprises à des jets de pierres et de cocktails molotovs et ont répliqué en faisant usage de gaz lacrymogène.