DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un bras de fer qui dure depuis des semaines...

Vous lisez:

Un bras de fer qui dure depuis des semaines...

Taille du texte Aa Aa

“La loi ne passera pas”’ scandaient encore les manifestants le 20 mars devant le parlement. Enième mouvement de protestation contre le projet de réforme draconien du régime des retraites du gouvernement. Mais ce jour-là, la majorité conservatrice a finalement fait passer la loi promise par le Premier ministre Kostas Karamanlis dès sa première élection en 2004 et qui pour beaucoup est dure est avaler, puisqu’elle vise entre autre à supprimer de nombreux régimes spéciaux très avantageux et à ramener le nombre des caisses de 133 à moins de 20.

La réforme prévoit aussi que chaque grec devra travailler 37 ans, et incite à travailler au-delà de l‘âge légal de la retraite qui est de 65 ans pour les hommes et de 60 pour les femmes. Le nombre d’enfants est légèrement remonté ces dernières annés à 1.41 enfants par femme, mais en même temps l’espérance de vie augmente. En Grèce, elle est de 77 ans pour les hommes et de 82 pour les femmes.

Selon les experts, les caisses de retraites aurait atteint un déficit de 400 milliards d’euros (presque le double du PIB) si l’on n’avait rien changé. Mais la réforme touche les femmes qui bénéficiaient d’avantages qui n’existent plus maintenant.

Le PIB par habitant des grecs est dans la moyenne européenne avec 18 560 Euros, mais les syndicats soulignent qu’un grec sur 5 franchit le seuil de pauvreté avec moins de 5000 Euros par an.

Quasiment toutes les semaines, dans les rues d’Athènes, il y a des manifestations des employés d’Olympic Airways. La compagnie aérienne va être privatisée. Environ 8 000 employés pourraient perdre leur emploi.

Mais cela faisait longtemps également que le gouvernement promettait d’arrêter d’injecter de l’argent public dans la compagnie déficitaire.