DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Vers une "carte bleue" européenne

Vous lisez:

Vers une "carte bleue" européenne

Taille du texte Aa Aa

Les ambassadeurs des pays de l’UE ont donné leur accord ce mercredi à Bruxelles, avant adoption définitive, probablement fin novembre par les ministres européens en charge des questions de l’immigration.

La “carte bleue” vise à réguler l’immigration à des fins professionnelles et à répondre aux besoins de main-d’oeuvre qualifiée de l’UE. Elle s’adresse à des diplômés étrangers hautement qualifiés et leur permet de postuler à des emplois se définissant par leur niveau de rémunération : théoriquement 1,5 fois supérieur au niveau moyen des salaires
dans l’Etat d’accueil. Une carte censée rivaliser avec la fameuse “green card” américaine .

La “carte bleue” permettra à son titulaire et aux membres de sa famille d’entrer, de séjourner et d’accéder au marché du travail dans l’Etat membre
demandeur pour un secteur concerné. Mais elle ne sera pas une autorisation permanente, ni un titre de travail valable pour l’ensemble de l’UE.

Elle devrait entrer en vigueur 30 mois après son adoption par les 27.