DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

George Osborne, l'homme par qui le scandale arrive

Vous lisez:

George Osborne, l'homme par qui le scandale arrive

Taille du texte Aa Aa

Numéro 2 du parti conservateur britannique, il est
au centre d’une affaire qui mèle argent, pouvoir et palace flottant.

Tout est parti d’une lettre de dénonciation envoyée par un milliardaire suisse, qui reproche à George Osborne d’avoir tenté d’obtenir de l’argent d’un richissime homme d’affaire russe, alors qu’il était invité sur son yacht, ce qui selon la loi britannique est formellement interdit.
Le chef des torries, David Cameron a pris la défense de son bras droit. Pour lui, “George Osborne n’a pas réclamé d’argent, et le parti n’a jamais accepté d’argent d’aucune sorte”
Selon les détracteurs des torries, Le généreux donateur n’est autre qu’Oleg Deripaska, un oligarque qui passe pour être le russe le plus riche du monde.

Mais les choses se compliquent encore puisque le
travailliste Peter Mandelson apparaît dans cette affaire. Il aurait fréquenté lui aussi le yacht et Osborne aurait révélé certains secrets et conversations sur ce séjour.

Vengeance ou pas, les tabloids britanniques se régalent déjà de ce règlement de compte par milliardaire interposé.