DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les conservateurs lituaniens négocient la formation d'une coalition

Vous lisez:

Les conservateurs lituaniens négocient la formation d'une coalition

Taille du texte Aa Aa

Un accord de négociation a été signé avec trois autres partis : l’Union des libéraux, l’Alliance des libéraux et du centre ainsi qu’avec l’inclassable Parti de la résurrection nationale, qui a crée la surprise lors des législatives d’hier. Objectif : tenter de former un nouveau gouvernement comme l’explique le leader conservateur Andrius Kubilius : “Nos priorités sont claires : face à l’urgence de la situation, il faut un plan anti-crise pour l‘économie et la finance, lutter contre la corruption et résoudre nos problèmes énergétiques”.

Si elles se mettent d’accord, les quatre formations pourront disposer ensemble d’une majorité de 79 sièges sur 141 au parlement.

Mais le chef du gouvernement sortant, le social-démocrate Gediminas Kirkilas, qui a pu limiter les dégâts au second tour après un premier tour catastrophique n’a pas encore dit son dernier mot. Il a proposé de créer une coalition arc-en-ciel pour se maintenir au pouvoir et il affirme que la coalition des conservateurs ne sera pas stable.

Les conservateurs espèrent eux revenir à la tête du gouvernement, 8 ans après en avoir été chassés.