DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La BCE envisage un nouvel assouplissement monétaire

Vous lisez:

La BCE envisage un nouvel assouplissement monétaire

Taille du texte Aa Aa

Lors d’une conférence hier à Madrid, Jean Claude Trichet, président de la Banque centrale européenne, a souligné le recul des tensions inflationnistes, du fait de la chute des cours des matières premières et d’une activité en berne. Mieux, le patron de la BCE a envoyé un signal clair aux marchés en déclarant que la BCE pourrait baisser ses taux une nouvelle fois lors sa prochaine réunion, le 6 novembre.

Une bouffée d’oxygène dont les éconmies de la zone euro ont plus que jamais besoin. En Allemagne, première économie de l’Union, la confiance des industriels est tombée au plus bas depuis 5 ans, ce qui alimente les craintes de récession.

Les prévisions des économistes pour 2009 sont d’ailleurs de plus en plus sombres, comme en atteste Marc Stocker, chef économiste chez Business Europe : “ nous avons revu nos prévisions de croissance pour l’année prochaine nettement à la baisse. Nous tablons à présent sur une croissance de 0,4% dans l’Union européenne, et de 0,2% seulement pour la zone euro. Près d’1 million d’emplois devraient être perdus dans l’Europe des 27.”

Le principal taux directeur de la BCE s’affiche à 3,75% depuis le 8 octobre. Les grands argentiers européens l’avaient alors abaissé d’un demi point dans le cadre d’une action concertée avec six autres banques centrales, dont la Réserve fédérale américaine.