DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une tragédie évitée de justesse en Espagne

Vous lisez:

Une tragédie évitée de justesse en Espagne

Taille du texte Aa Aa

La voiture qui a explosé ce matin à Pampelune sur le campus de l’Université de Navarre a fait 22
blessés, mais le bilan aurait pu être beaucoup plus important.

Une heure avant l’explosion un coup de fil anonyme au nom de l’ETA avait prévenu de l’imminence de l’attentat. Le message annonçait qu’une Peugeot blanche allait sauter sur un campus, mais sans préciser lequel.

Le ministre espagnol de l’Intérieur Alfredo Perez Rubalcaba a déclaré dans l’après midi “qu’une immense tragédie a été évitée et que l’Espagne avait eu, de la chance dans la malchance puisque personne ne se trouvait à proximité du véhicule lors de la déflagration.”

Il a ajouté que cet attentat pourrait être une réponse au démantèlement il y a deux jours
d’un commando de l’ETA. Mardi, la police anti- terroriste avait en effet interpellé quatre personnes à Valence et à Pampelune. Des armes, des explosifs liquides, des détonateurs et des dispositifs de mise à feu avaient alors été saisis.