DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Situation humanitaire inquiétante pour les réfugiés congolais

Vous lisez:

Situation humanitaire inquiétante pour les réfugiés congolais

Taille du texte Aa Aa

L’Union européenne étudie l’envoi d’une mission militaire en République démocratique du Congo. Le temps presse. Aux portes de Goma, dans l’est, la situation humanitaire se détériore. L’Unicef exprime son inquiétude : une épidémie de choléra pourrait rapidement se déclencher parmi les dizaines de milliers de réfugiés. “Nous manquons de nourriture et d’eau, nous dormons en plein air, se plaint un réfugié. Certaines femmes doivent accoucher sans aucune aide médicale”.

Les troupes rebelles menacent toujours de s’emparer de Goma, la capitale provinciale du Nord-Kivu. Et le Haut Commissaire des Nations unies aux droits de l’Homme est déjà en colère. Les soldats gouvernementaux comme les rebelles sont directement accusés de pillages, de viols et de meurtres à l’intérieur même de Goma. Les Casques bleus sur place, reconnaît l’ONU, sont à la limite de leurs capacités. Un bataillon venu de la province voisine de l’Ituri est arrivé en renfort mais cela ne suffit pas.

A Bruxelles, le comité de sécurité de l’Union européenne réfléchit à l’envoi d’un contingent de soutien. Pour Bernard Kouchner, le chef de la diplomatie française en route pour Goma, ce contingent aurait avant tout un rôle humanitaire.