DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Représaille ou désinformation en Syrie après le raid américain meurtrier

Vous lisez:

Représaille ou désinformation en Syrie après le raid américain meurtrier

Taille du texte Aa Aa

Une chaîne de télévision syrienne a annoncé hier qu’en réponse à ce raid Damas réduisait ses troupes à la frontière avec l’Irak.

Mais d’après un responsable irakien, il s’agit simplement du retrait des troupes supplémentaires que la Syrie avait envoyées à la suite de l’attaque américaine.
Une attaque menée dimanche dans la région d’Abou Kamal qui visait des combattants étrangers opérant en Irak. Huit civils syriens ont péri, selon la Syrie qui a, en représailles, fermé une école et un centre culturel américains à Damas.

L’ambassade des Etats-Unis a également fermé ses portes hier pour des raisons de sécurité. Une manifestation anti-américaine a été organisée dans la matinée.
Ils étaient des milliers à fustiger les Etats-Unis, à brandir des drapeaux syriens et des photos de leur président Bachar al-Assad et à juger que l’Amérique et Israël avaient l’apanage du “vrai terrorisme”.

La manifestation organisée avec le feu vert du régime syrien sinon par les autorités elles-mêmes s’est déroulée sans incident.