DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La menace s'estompe pour les otages au Cameroun

Vous lisez:

La menace s'estompe pour les otages au Cameroun

Taille du texte Aa Aa

Les autorités françaises notamment sont soulagées. La vie des dix employés travaillant dans le secteur pétrolier, séquestrés par un groupe rebelle au Cameroun, ne serait plus menacée. C’est en tout cas ce qu’assure un commandant du groupe armé. Il affirme que les otages sont “bien traités et continueront de l‘être”. C’est dans la nuit de jeudi à vendredi qu’un navire du groupe Bourbon a été attaqué au large de la péninsule de Bakassi. Six Français, deux Camerounais, un Sénégalais et un Tunisien ont été pris en otages.

Le souci, c’est que les revendications des rebelles, qui appartiendraient au groupe des Combattants pour la liberté de Bakassi, sont très floues. Selon certaines sources, ils chercheraient avant tout à obtenir de l’argent grâce aux enlèvements d‘étrangers.