DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Londres et Paris mobilisés pour apaiser la violence en République démocratique du Congo

Vous lisez:

Londres et Paris mobilisés pour apaiser la violence en République démocratique du Congo

Taille du texte Aa Aa

Les deux capitales ont envoyé leurs ministres des affaires étrangères respectifs sur place.

Après des entretiens avec le président Joseph Kabila à Kinshasa la capitale, le britannique David Miliband et le français Bernard Kouchner se sont rendus à Goma dans le nord-kivu, la région frontalière du Rwanda, théâtre d’affrontements entre l’armée régulière et les combattants rebelles du général tutsi déchu Laurent Nkunda.

Bernard Kouchner : “J’ai l’intention de comprendre pourquoi dans cet endroit, depuis tant d’efforts, des efforts d’abord évidemment des congolais, des efforts de la communauté internationale, des efforts de l’Europe, comment on arrive pas à la paix. Comment on arrive pas à une stabilité, comment de réfugiés en réfugiés, de camps en camps, des centaines de milliers de personnes sont dans un état épouvantable.”

Ce déplacement des deux ministres intervient alors que le commissaire européen Louis Michel a annoncé hier que le président Kabila et son homologue rwandais Paul Kagame étaient d’accord pour participer à un sommet international. Ce dernier devrait avoir lieu à Nairobi au Kenya
sous les auspices de l’ONU avec la participation des chefs d’Etat de la région des Grands Lacs.

En attendant, la situation humanitaire ne cesse de s’aggraver. Au moins un milion de personnes ont été jetées sur les routes par les combats et sont désormais menacées par la faim, la soif et les maladies.

Les Nations Unies ont distribué à Goma leurs derniers stocks alimentaires dans une panique qui a provoqué la mort d’un enfant.