DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Japon donne tort à son chef d'état-major de l'aviation

Vous lisez:

Le Japon donne tort à son chef d'état-major de l'aviation

Taille du texte Aa Aa

Stoppé net par le gouvernement japonais pour éviter une grosse colère des pays voisins. Toshio Tamogami, chef d‘état-major de l’armée de l’air nippone, a été démis de ses fonctions. Dans un livre qui vient d‘être publié, le général affirme que le Japon a été accusé à tort d‘être un agresseur durant la Seconde guerre mondiale. En Chine ou en Corée du Sud, où l’occupation japonaise reste un souvenir douloureux, cet ouvrage ne peut que rouvrir la plaie. Le ministre japonais de la Défense a réagi : “Ce qu’il écrit n’est pas approprié. Il n’est pas possible qu’un responsable de l’armée exprime un point de vue différent de celui du gouvernement”.

Car même le Premier ministre Taro Aso, nationaliste, ne pouvait pas laisser passer cela. Dès son arrivée au pouvoir, il a promis d‘établir un climat de paix dans la région. Il faut aussi ne pas heurter les Américains. Ce que fait le général limogé en écrivant que le Japon a été “pris au piège de la guerre par les Etats-Unis”.