DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les pays pétroliers appelés à la rescousse

Vous lisez:

Les pays pétroliers appelés à la rescousse

Taille du texte Aa Aa

En tournée dans le Golfe, Gordon Brown a tenté de convaincre l’Arabie Saoudite d’augmenter sa contribution financière au FMI pour préserver les économies vulnérables.

Le Fonds Monétaire International dispose pour l’instant de 250 milliards de dollars, insuffisant pour aider des pays comme la Hongrie, l’Ukraine ou l’Islande, touchés par la crise financière.

Le Premier ministre britannique, Gordon Brown : “Si nous voulons protéger le monde d’un effet de contagion d’un pays à un autre, alors nous avons besoin de la contribution des pays qui ont des réserves et des ressources. On parle de centaines de milliards de dollars et je pense que nous persuaderons ces pays, que ce soit la Chine ou les états du golfe à apporter eux aussi leur contribution”.

Le Premier ministre britannique est optimiste, mais les dirigeants saoudiens n’ont pas encore fait de commentaire officiel. L’Arabie Saoudite, qui participera au G20 le 15 novembre à Washington, refuse d‘être “la vache à lait” d‘économies à la dérive.

Le Qatar a lui plaidé pour une vraie coopération avec la communauté internationale, message reçu par Gordon Brown, qui s’est dit favorable à une réforme des institutions financières.

Il sera a Abou Dhabi ce lundi.