DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Rapport sur l'élargissement : la Croatie encouragée

Vous lisez:

Rapport sur l'élargissement : la Croatie encouragée

Taille du texte Aa Aa

La Croatie a de bonne chances d’achever ses négociations d’adhésion avec Bruxelles avant la fin de l’année 2009. Dans son rapport annuel sur l‘élargissement, la Commission européenne confirme ce qui avait déjà filtré. Zagreb est sur la bonne voie, même si certaines zones d’ombre persistent comme par exemple une corruption toujours très répandue.

“C’est un encouragement mais pas un chèque en blanc. La balle est désormais clairement dans le camp de la Croatie. Je soulignerai en particulier deux points : premièrement, la Croatie devra travailler dur sur la réforme judiciaire, et deuxièmement, la restructuration des chantiers navals demeure une condition nécessaire et requiert des efforts supplémentaires substantiels.”

Mais pour qu’il y ait élargissement à la Croatie, l’Europe doit aussi s’adapter au plan institutionnel. D’ici là, Olli Rehn fait donc le pari que le traité de Lisbonne sera entré en vigueur.

Quant à la Turquie, qui a entamé ses pourparlers d’adhésion en même temps que la Croatie il y a trois ans, elle n’a pas assez progressé sur le chemin des réformes, estime Bruxelles. A ce jour, un seul chapitre des négociations a été bouclé.

La Macédoine, elle, devra patienter encore avant de s’asseoir à la table des négociations. Le pays doit notamment renforcer la démocratie pluriethnique. La Commission regrette tout particulièrement les troubles survenus au cours des dernières élections législatives.

Enfin, la Serbie peut espérer obtenir le statut de pays candidat en 2009, à condition de consolider l’Etat de droit et de coopérer pleinement avec le TPI pour l’ex-Yougoslavie.