DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un nouveau souverain pour le Bhoutan

Vous lisez:

Un nouveau souverain pour le Bhoutan

Taille du texte Aa Aa

Dans une partie méconnue du monde, se joue aussi une accession au pouvoir inédite.
Le Bhoutan a couronné ce jeudi son cinquième souverain, Jigme Khesar Namgyel Wangchuck. A 28 ans, il devient le plus jeune roi du monde. Ce diplômé d’Oxford, surnommé le prince charmant, prend les rênes du petit royaume bouddhiste himalayen.

Ce petit pays, enclavé entre la Chine et l’Inde ne s’est ouvert au monde que dans les années 70 grâce à l’action de l’ancien roi. La télévision a été autorisée il y a neuf ans à peine.
Le jeune souverain, couronné après deux ans d’attente, le temps pour les astrologues de trouver la date la plus propice, devrait poursuivre le développement de cette monarchie parlementaire, la dernière née des démocraties de la planète. Les premières élections législatives remontent au printemps.

Souvent vu en eden, le Bhoutan n’est pas épargné par le chômage, la criminalité et la drogue. Mais on retiendra aussi que ce pays a érigé en statistique, à la place du “produit national brut”, le “bonheur national brut” fondé notamment sur une croissance économique responsable. La notion prend une résonance toute particulière en pleine crise financière mondiale.