DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ouverture du Sommet sur la RDC, au Kenya.

Vous lisez:

Ouverture du Sommet sur la RDC, au Kenya.

Taille du texte Aa Aa

Images insoutenables des exactions commises dans l’est de la République Démocratique du Congo.

Le CNDP de Laurent Nkunda a pris hier le contrôle de nouvelles localités mais ils ne sont pas les seuls à semer la terreur…

Comme nous l’explique cet homme le CNDP est venu les protéger. “Les miliciens pro-gouvernementaux frappent à nos portes, dit-il, et quand nous les ouvrons ils nous tuent”.

Et il ne comprend pas pourquoi ils doivent autant souffrir.

Ce n’est pas la première fois que de telles accusations de massacres délibérés sont portées.

Les civils fuient les zones de combats alors que les rebelles de Laurent Nkunda progressent vers Goma, la capitale du Nord-Kivu.

Face à ses massacres, la Monuc semble bien impuissante. Les ONG demandent d’ailleurs à l’Union Européenne d’envoyer rapidement des troupes pour soutenir les casques bleus.

La situation humanitaire, elle, est de plus en plus critique : des centaines de milliers de civils sont réfugiés dans des camps ou on manque de tout.

Une situation qui se détériore de plus en plus donc alors que s’ouvre aujourdhui à Nairobi un sommet régional sur la crise.

Les présidents rwandais Paul Kagame et congolais Joseph Kabila ont fait le déplacement mais les rebelles n’ont pas été invités au Kenya…