DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'UE en quête d'une position commune pour réformer la finance internationale

Vous lisez:

L'UE en quête d'une position commune pour réformer la finance internationale

Taille du texte Aa Aa

Serrer les rangs pour montrer la voie au reste du monde. L’Europe, si elle veut être le moteur de la réforme du système financier mondial, doit être porteuse d’un projet qui rassemble les Vingt-sept. C’est donc le but de la réunion des dirigeants qui se tient ce vendredi à Bruxelles. Dans le document proposé par la présidence française, on trouve cinq grands principes : accroître la transparence des marchés et la régulation des institutions financières, mieux contrôler les agences de notation, faire converger les normes comptables, établir des codes de conduite, avec pénalités, pour empêcher les prises de risque excessives, et donner un véritable rôle de gendarme au FMI.

Ce plan de bataille, les Européens le soumettront à leurs partenaires du G20 le 15 novembre à Washington. La France mise sur des mesures concrètes dans les 100 jours qui suivront.

Mais entre les États membres les plus libéraux, comme le Royaume-Uni et la Suède, et les partisans d’une règlementation étroite, il y a forcément quelques tiraillements qu’il va d’abord falloir aplanir. A la crise financière devrait aussi succéder la crise économique. Pour la première fois depuis 1945, le FMI prévoit l’an prochain une récession dans les pays développés.