DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un camp de réfugiés se vide à Kibati à cause de violents combats

Vous lisez:

Un camp de réfugiés se vide à Kibati à cause de violents combats

Taille du texte Aa Aa

La situation reste explosive dans l’est de la République démocratique du Congo. De nouveaux combats à l’arme lourde ont éclaté entre les rebelles tutsis et l’armée congolaise à Kibati. Des milliers de civils déjà déplacés ont fui le camp où ils s‘étaient réfugiés. De plus, l’ONU confirme que des violations graves des droits de l’Homme ont été commises cette semaine à Kiwanja. Des civils y ont été tués, ou par des rebelles ou par des miliciens pro-gouvernementaux.

Les dirigeants africains de la région des Grands Lacs, qui réclament un “cessez-le-feu immédiat” des groupes rebelles dans cette zone, sont loin d‘être entendus. “L’Afrique des Grands Lacs, a toutefois prévenu le ministre kenyan des Affaires étrangères, ne va pas rester sans rien faire devant ces actes de violence”. Présent au sommet extraordinaire de Nairobi, le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon a souhaité l’envoi de 3.000 Casques bleus supplémentaires en République démocratique du Congo.