DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Europe n'enverra pas de troupes en RDC

Vous lisez:

L'Europe n'enverra pas de troupes en RDC

Taille du texte Aa Aa

Des conditions de vie effroyables… C’est à quoi sont confrontés des centaines de milliers de déplacés en République Démocratique du Congo. La Croix Rouge a commencé à distribuer 208 tonnes de nourriture à plus de 17 000 personnes, à une centaine de kilomètres de Goma.

Une autre distribution a pu reprendre tout près de Goma, après l’arrêt des combats. Si les armes se sont tues momentanément, d’autres menaces pèsent sur la population : “Dans ce camp nous avons aussi quelques patients en observation, explique Megan Hunter, médecin de MSF, mais il y a déjà 43 cas avérés de choléra. On est inquiet parce que les conditions sanitaires dans le camp ne sont pas particulièrement bonnes.”

Depuis dimanche à la mi-journée, aucun combat majeur n’a été signalé dans le Nord-Kivu. Hier aux portes de Goma, les deux camps, rebelles et armée, étaient toujours séparés par seulement quelques centaines de mètres. Malgré le spectre d’un nouveau Rwanda, l’Union Européenne insiste sur une solution politique : “Nous excluons clairement l’envoi de troupes européennes”, a déclaré Alain Joyandet, secrétaire d’Etat français à la Cooperation.

Laurent Nkunda estime que la situation n’est pas bloquée, même si Kinshasa refuse toujours toute négociation avec le chef des rebelles. On craint cependant une extension du conflit à toute la région, si l’Angola et le Rwanda se mèlent aux combats.