DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les laïcs reprennent Jérusalem

Vous lisez:

Les laïcs reprennent Jérusalem

Taille du texte Aa Aa

Les laïcs ont repris la ville sainte des mains des ultra-orthodoxes aux municipales israéliennes.

Avec 52 % des suffrages, l’homme d’affaires Nir Barkat, 49 ans, devient donc le nouveau maire de Jérusalem pour un mandat de 5 ans, renouvelable sans limite.

Cet ancien parachutiste diplômé en informatique et en gestion, a fait campagne sur l’unité de Jérusalem. Il a fermement écarté toute concession aux Palestiniens sur Jérusalem-est, annexée par Israël en 67.

Une prise de position dont a pâti son principal rival : le rabbin ultra-orthodoxe Meïr Porush, 53 ans, a lui obtenu 43 % des suffrages. Député à la Knesset depuis 96 sous l‘étiquette d’un petit parti religieux, le rabbin Porush se fait un point d’honneur à parler Yiddish. Il se présentait comme le poulain du maire sortant, un ultra-orthodoxe qui ne se représentait pas.

Dans une ville où l‘électorat juif orthodoxe est évalué à 27 % de la population, la victoire des laïcs est bien reçue. “ Je suis contente du résultat, confiait une passante, parce que les citoyens de Jérusalem ne veulent pas que cette ville soit une ville religieuse. Nous voulons une ville pour tous, de sorte que les droits de chacun soient préservés.”

Le taux de participation est cependant ressorti très bas, à 42 %. Il faut dire qu’une fois de plus, les Palestiniens de Jérusalem-est ont massivement boycotté le scrutin.