DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Lula n'attend pas de solution miracle du G20

Vous lisez:

Lula n'attend pas de solution miracle du G20

Taille du texte Aa Aa

Le président brésilien n’attend pas grand chose du sommet du G20 qui doit se tenir à la fin de la semaine à Washington. En visite ce mardi en Italie, Luiz Inacio Lula da Silva a tout de même souligné que cette réunion constituait un début prometteur pour agir contre la crise financière mondiale.

Les sept pays les plus riches, la Russie, l’Union européenne mais aussi les pays émergeants, tels la Chine ou le Brésil, sont conviés à ce sommet.

“Nous trouverons certainement des pistes mais je suis sûr qu’aucun de ces pays n’a la solution. Je ne pense pas que nos 20 nations puissent trouver la réponse en un seul sommet. Notre solution doit être globale pour trouver une issue à la crise. Nous pensons également à des changements multilatéraux au sein des institutions qui ont perdu de leur représentativité ces dernières années”, explique le président brésilien.

Dimanche déjà, lors d’une réunion des ministres des Finances du G20 à Sao Paolo, le Brésil estimait que les pays en développement devaient jouer un plus grand rôle dans les institutions internationales.

Le chef du gouvernement britannique, Gordon Brown, défend un autre point de vue : “Si nous parvenons à un accord commercial, cela enverra un important signal contre le protectionnisme. J’ai suivi de très prés les échanges avec nos différents partenaires et il reste peu de choses qui divisent les pays qui sont là pour signer un tel accord.”

Tout comme les Etats-Unis, les Etats membres de l’Union européenne souhaitent une adoption rapide d’un accord sur la libéralisation du commerce mondial, dans le cadre du cycle de Doha.