DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

George W. Bush plaide pour la réforme de l'économie de marché, pas son abandon

Vous lisez:

George W. Bush plaide pour la réforme de l'économie de marché, pas son abandon

Taille du texte Aa Aa

Réformer le système mondial d‘économie de marché, mais ne pas le remettre en cause. C’est en substance ce que souhaite George W. Bush à la veille du sommet du G20 qui doit se tenir à Washington.

Depuis New-Zork, le président américain, a rappelé les enjeux énormes de ce sommet:
“Comme nous l’avons vu ces derniers mois, la tourmente financière n’importe où dans le monde peut affecter les économies partout dans le monde. Les dirigeants qui participeront ce weekend au sommet sont d’accord sur un objectif clair : gérer la crise actuelle, et poser les fondations pour les réformes qui aideront à éviter des crises similaires à l’avenir”.

George W. Bush a affirmé que la solution de long terme aux problèmes actuels était une croissance économique soutenue et qu’elle ne reviendrait que “via des marchés libres et des gens libres”.

Côté conjoncture, les nouvelles économiques ne sont guère réjouissantes avec une forte hausse du chômage et un déficit budgétaire record en octobre, à 237,1 milliards de dollars.

Enfin le ralentissement économique a frappé de plein fouet les échanges des Etats Unis avec le reste du monde, avec une contraction d’une ampleur jamais vue de leurs importations mais aussi une forte baisse des exportations qui soutenaient la croissance de l‘économie américaine.