DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un matelot mis en cause dans l'accident du Nerpa

Vous lisez:

Un matelot mis en cause dans l'accident du Nerpa

Taille du texte Aa Aa

En Russie, l’enquête avance sur l’accident qui a coûté la vie à 20 personnes samedi à bord du Nerpa. Un matelot aurait activé le système anti-incendie à bord du sous-marin “sans autorisation, ni raison apparente”.

D’après les autorités russes, il aurait avoué avoir déclenché le dispositif. Une enquête criminelle a été ouverte à son encontre pour homicide par négligence, une version officielle contestée par certains membres de l‘équipage.

Le sous-marin, neuf, était en rodage en mer du Japon, de nombreux ingénieurs effectuaient des tests à bord.

Les victimes, trois officiers et 17 civils, ont été asphyxiées en inhalant du fréon. D’après la presse russe, certains masques respiratoires étaient également défectueux.

Plus de 3000 personnes se sont rassemblées hier pour leur rendre un dernier hommage.

Quant au Nerpa, malgré le drame, le sous-marin devrait être mis en service dans la marine russe prochainement.