DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le bouclier anti-missiles américain, toujours source de tensions entre Washington et Moscou

Vous lisez:

Le bouclier anti-missiles américain, toujours source de tensions entre Washington et Moscou

Taille du texte Aa Aa

Le projet de bouclier anti-missile américain continue d’envenimer les relations avec la Russie. Le secrétaire à la Défense américain Robert Gates était à Tallin, en Estonie, pour une réunion informelle avec ses homologues de l’Otan sur la candidature de l’Ukraine à l’Alliance Atlantique. L’occasion pour lui de réagir aux dernières déclarations russes, et notamment la menace de Moscou de déployer des missiles dans l’enclave de Kaliningrad, entre la Pologne et la Lituanie. Des propos provocateurs a jugé Robert Gates :

“Le récente attitude de la Russie est également troublante. Quelques heures après la fin des élections américaines, le président russe Medvedev a répondu en menaçant d’installer des missiles à Kaliningrad. La nouvelle administration américaine ne méritait pas un tel accueil. De telles remarques sont provocatrices et malencontreuses”.

C’est dans son discours à la nation, la semaine dernière, que le président russe avait tenu ces propos. Aujourd’hui, il s’est dit disposé à ne pas déployer de missiles à Kaliningrad si de son côté Washington abandonnait son projet de bouclier anti-missiles. Certains analystes voient dans les dernières déclarations de Moscou une manière de tester l’administration américaine version Barack Obama.