DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Récession dans la zone euro après un nouveau recul de 0,2% du PIB trimestriel

Vous lisez:

Récession dans la zone euro après un nouveau recul de 0,2% du PIB trimestriel

Taille du texte Aa Aa

L’entrée en récession de la zone euro n’a guère surpris. Le recul de 0,2% de son PIB publié aujourd’hui est même conforme à la moyenne des avis des économistes. Après un précédent recul de 0,2%, au deuxième trimestre, le PIB de la zone euro s’est encore contracté de 0,2% au troisième, affichant une récession technique. Ces reculs ont été calculés d’un trimestre sur l’autre. Ce recul de l’activité dans l’Europe des 15 est imputable tout d’abord à la récession de l’Allemagne : le PIB de la première économie de la zone a reculé de 0,5% au troisième trimestre après un deuxième trimestre déjà négatif. L‘économie italienne, troisième de la zone euro s’est également contractée sur la période juillet-septembre après un recul au deuxième.
“Les anticipations pour le 4ème trimestre sont assez mauvaises affirme cet économiste chez ING. Tous les indicateurs sont pointés à la baisse et si vous pensez que les chiffres d’aujourd’hui étaient mauvais alors attendons ceux du 4ème trimestre, il se pourrait que ce soit un désastre”.
La croissance a du plomb dans l’aile un peu partout en Europe et même si l‘économie française a échappé à la récession grâce à une hausse de 0,1% de son activité au troisième trimestre, il est peu probable qu’elle échappe à un recul au dernier trimestre 2008. Cette remarque vaut également pour le Portugal qui affiche une stagnation de son PIB au troisième trimestre.
Un mot de l’Espagne, victime du retournement brutal de son marché immobilier : l‘économie espagnole n’est pas encore en récession mais ça ne saurait tarder selon les économistes. Avec un repli de -0,2% le PIB espagnol a connu au troisième trimestre sa première contraction en 15 ans.